Découvrez le château troglodyte de Brézé

Venez découvrir le château troglodyte de Brézé

En pays de Loire, les grands châteaux attirent des visiteurs venus du monde entier : Chambord, Chenonceau, Villandry … Mais, en Anjou et plus précisément dans le saumurois de nombreux autres châteaux, plus petits certes, valent toutefois le détour. Ainsi à moins de 20 kilomètres de Saumur vous pourrez visiter le  Manoir de Launay à Villebernier, le Château de Montsoreau,  le château de Montreuil-Bellay, le château de Saumur ! Et découvrez le château troglodyte de Brézé.

Aussi, découvrez un château troglodyte, le château de Brézé, pour vous replonger dans l’histoire des Pays de Loire mais plus précisément dans celle de l’Anjou, de ses seigneurs et de ses ducs, qui sont à l’origine de ces châteaux moyenâgeux ou renaissance qui sont le fleuron de notre patrimoine.

Le soir venu, si vous préférez vous retrouver à proximité des animations et des festivités d’une ville à taille humaine mais aussi des bords de Loire, de ses restaurants et de ses commerces de proximité, vous pouvez venir vous reposer dans une chambre d’hôte de charme au sein de la “Maison de Saumur” maison d’hôtes labellisée Gites de France City Break Premium, située dans le quartier historique de l’Ecole de Cavalerie, non loin du coeur de ville de Saumur.

La Maison de Saumur, maison d’hôtes de charme

Découvrez le château troglodyte de Brézé

Un peu d’histoire

Le château de Brézé, classé au titre des Monuments Historiques et situé à dix kilomètres  de Saumur, fut bâti entre les XIe et XIXe siècles. Tout d’abord château fort mentionné dès 1063, détruit, puis fortifié à nouveau vers 1449 et reconstruit au milieu du XVIe siècle, l’actuel château a été fortement remanié aux XVIIIe et XIXe siècles.

La « Roche de Brézé » est la partie troglodyte du château la plus ancienne connue à ce jour. On ignore son époque de creusement, toutefois elle est vraisemblablement antérieure à 1063,  date à laquelle l’existence d’une seigneurie à Brézé est attestée dans la charte de l’abbaye de Saint-Florent, près de Saumur.

Le château troglodyte de Brézé : un château sous un château

Dès le IXème siècle, en périodes de troubles – invasions vikings, épidémies, intempéries, pillages, guerres de religion -, les habitants de l’Anjou ont cherché refuge sous terre.  La “Roche de Brézé”, creusée à environ 9 mètres sous l’actuelle cour d’honneur, est une véritable forteresse.

Cette partie troglodytique du château de Brézé comporte sur plus d’un kilomètre une galerie de forte déclivité et de multiples cavités troglodytiques. Elle invite ainsi à découvrir l’existence mystérieuse des premiers seigneurs de Brézé.

La forteresse présente une architecture « en trèfle » unique au monde. En son centre, on trouve un puits de lumière carré et tout autour, trois pièces.

Dans la première pièce, les habitants creusèrent à l’époque cinq silos à grain dans la paroi de tuffeau. Ils les fermèrent hermétiquement par des portes de bois,

Leur taille témoigne de la richesse et de la puissance des premiers occupants. En effet, ils pouvaient nourrir de 15 à 20 personnes pendant un an. Ces silos servaient aussi de réserves de graines pour les futurs semis. Ces mêmes premiers occupants creusèrent l’un des silos au XVIème siècle, par le couloir d’entrée, pour faciliter l’accès à la Roche depuis la surface.

La Roche de Brézé, véritable forteresse troglodytique

La "Roche de Brézé", véritable château sous un château, a été creusée à 9 mètres sous l'actuelle cour d'honneur
Découvrez le château troglodyte de Brézé

Le château troglodyte de Brézé au Moyen Age

Au Moyen Âge, la lumière et l’air se diffusaient du puits central vers l’habitat par d’ingénieuses fenêtres-meurtrières. Étroites à l’intérieur du puits, elles s’ouvraient en s’évasant vers les pièces. Ainsi, elles empêchaient le passage d’un ennemi tout en permettant l’apport d’un maximum d’air et de clarté. En outre, il était impossible d’enfumer les lieux, le puits faisant office de conduit de cheminée.

Les douves sèches du château de Brézé

Outre les souterrains, les douves sèches impressionnent par leur dimension et leur profondeur. Elles sont parmi les plus profondes d’Europe. Creusées au XVe siècle et sur-creusées au XVIe siècle, elles sont percées de salles étonnantes. En pénétrant dans cet ensemble troglodytique unique, on découvre tour à tour l’ancienne demeure seigneuriale et ses écuries entièrement taillées dans le tuffeau, des chemins de ronde, un pont-levis, une cuisine,  qui est la plus importante cuisine troglodytique connue en France, une boulangerie souterraine, une magnanerie du XVIIe siècle, (en effet, le roi Louis XI avait installé à Tours, en 1470, la Première manufacture royale de soie. Cette activité a connu son apogée dans la région au XVIe siècle.)

Les douves sèches du chateau de Brézé et leurs différents aménagements : salle de pressoirs, celliers, four à pain...
Les douves sèches du château de Brézé, parmi les plus profondes d’Europe

Le château troglodyte de Brézé et ses autres particularités

Une tradition viticole antérieure au Xème siècle

 Brézé, c’est aussi une longue tradition viticole. Le vin du château de Brézé est connu depuis le Moyen Âge. Le cépage « chenin blanc » était déjà implanté à Brézé en l’an 845, mais c’est au XVème  siècle que le domaine se fait connaître grâce à son vin blanc, dont le roi René d’Anjou lui-même vantait les mérites. Plus tard, et particulièrement au XVIIe siècle, les vins du domaine connurent les faveurs des rois des plus grandes cours européennes. 

On peut découvrir l’une des plus grandes salles de France contenant des pressoirs, ainsi que de nombreux celliers. Mais aussi, une salle des foudres, chaque foudre contenant un peu plus de 22 hectolitres (soit 2 200 litres). Aujourd’hui, ils sont vides. La pièce conserve encore aujourd’hui cette couleur noire, obtenue par la présence d’un champignon qui se développe dans les caves à vin et dont la fermentation du jus favorise la croissance. (C’est “la part des anges”)

Découvrez le château troglodyte de Brézé et sa glacière

La « Roche de Brézé » possède aussi une glacière : la glacière du château de Brézé est une fosse de 7 mètres, entièrement creusée dans la pierre. Une double-porte en garantissait l’isolation, tout comme les parois qui étaient probablement tapissées de paille.

De plus on chaulait (enduisait de chaux) ces mêmes parois pour éviter l’absorption de l’eau par le tuffeau. Enfin, pour récupérer l’eau de la fonte, on disposait un plancher filtrant sur le fond de la fosse.

En hiver, on récoltait de la neige et de la glace dans les étangs autour du château et on les descendait depuis la surface par le puits monolithique. La glacière pouvait contenir jusqu’à 50 tonnes de glace. Ainsi on pouvait conserver par le froid toutes sortes d’aliments durant le reste de l’année.

La température souterraine est de 12°C toute l’année.

La Roche de Brézé a connu de nombreuses modifications au cours des siècles. Certaines parties ont été détruites, d’autres murées ou transformées…

Le château de Brézé dans sa partie supérieure ainsi que son orangerie et son colombier
Vue aérienne du château de Brézé dans sa partie renaissance (www.all-free-photos.com)

Les styles architecturaux du château de surface

En surface, le château porte l’empreinte de deux styles architecturaux : le style Renaissance, œuvre de la famille Maillé-Brézé au XVIe siècle, et le style néogothique, choisi par les Dreux-Brézé au XIXe siècle.

Un colombier cylindrique et une orangerie

Le château possède en outre, un colombier cylindrique coiffé d’un dôme à lanternon qui date du début du XVIème  siècle, avec ses 3 700 boulins (trous qui servent de nid aux pigeons).

Mais aussi une orangerie également avec un lanternon.

Le colombier cylindrique du château de Brézé pouvant abriter 3700 pigeons
Le  Colombier cylindrique du Château de Brézé  (by Thérèse Gaigé)

L’activité viticole du château de Brézé aujourd’hui

Cinq siècles après les premières productions du vin blanc du château, appréciées par le bon roi René, les propriétaires actuels, Karine et Jean de Colbert, perpétuent la tradition viticole. Ils produisent ainsi des vins de l’appellation “Saumur” et “Saumur Champigny”, appréciés par les amateurs de bons vins d’Anjou. 
Le vignoble du Château s’étend sur environ 5 hectares, avec des cépages tels que le Chenin pour les vins blancs et le Cabernet Franc pour les vins rouges. Les vendanges permettent de vinifier du Saumur Rosé, du Saumur Blanc, du Saumur Champigny et du Crémant de Loire. 

Pour pouvoir obtenir le meilleur des vignes dans un écosystème équilibré et sain, les vignerons travaillent les sols sur une faible profondeur, afin de ne pas bouleverser leurs structures. Ils pratiquent l’enherbement sur la totalité des parcelles, sinon sur un rang de vignes sur deux afin de maintenir la biodiversité du vignoble et de garantir l’équilibre et la santé du végétal. Ils n’utilisent pas d’herbicide chimique.


Une halte agréable à proximité du château de Brézé

Pour votre halte dans le saumurois, pourquoi ne pas choisir la Maison de Saumur ? Maison d’hôtes de charme qui vous propose plusieurs chambres d’hôtes de caractère en ville de Saumur. Nous vous recevrons dans une jolie demeure, du quartier historique de l’Ecole de Cavalerie, labellisée City Break Premium par les Gites de France Anjou. Ainsi, après votre visite du château de Brézé ou d’autres découvertes, vous séjournerez non loin du coeur de ville de Saumur, de son château et de ses monuments classés mais aussi de ses restaurants, boutiques, musées et marchés.

Informations pratiques sur le château de Brézé

2, rue du Château Brézé   49260 BELLEVIGNE-LES-CHÂTEAUX 
Lat. 47.1758461°  Long. -0.0594632°  

Tél. 02 41 51 60 15 

Horaires d’ouverture 2020 

D’avril à juin ( 01/04 au 30/06) : tous les jours de 10h à 18h30. 
Juillet et Août (01/07 au 31/08) : tous les jours de 10h à 19h. 
En septembre (du 01/09 au 30/09) : tous les jours de 10h à 18h30. 
Du 01/10 au 31/12 : tous les jours de 10h à 18h. 
Dernier accès 45mn avant la fermeture. 

Les Visites 
Le château et les souterrains en visite libre, toute la journée avec un document de visite (durée : environ 2h). 
Visites guidées (limitées à 35 personnes) : pendant les vacances scolaires, sur réservation uniquement, aux horaires suivants : 
> Matin : château à 10h15 / souterrains à 11h15 
> Après-midi : château à 15h30 / souterrains à 16h30. 
Pour les groupes (visite à partir de 20 personnes) et sur réservation. 
Langues parlées : français – anglais – allemand – néerlandais. 
Audioguide : français – anglais – allemand – néerlandais. 
et un audioguide enfant : français – anglais. 
Documents de visite : français – anglais – allemand – néerlandais – espagnol – italien. 
Petits chiens acceptés (portés dans le château). 
Fermeture du parking 30mn après l’heure de fermeture du château. 

En 2020, les tarifs des visites :
CHÂTEAU ET SOUTERRAINS, visite libre
Adulte : 11,80 € 
Enfant de 7 à 14 ans : 6,20 € 


VISITE GUIDÉE

CHÂTEAU OU SOUTERRAINS 
Adulte : 14,90 € 
Enfant de 7 à 14 ans : 9,30 € 


CHÂTEAU ET SOUTERRAINS 
Adulte : 17,90 € 
Enfant de 7 à 14 ans : 11,30 € 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *